Covoiturage

En remplissant votre formulaire d'inscription à l'action du 28 janvier, vous pourrez indiquer si vous souhaitez covoiturer et depuis quel lieu. Le SNE34 mettra en relation les personnes concernées.

Quelle action ?

Nous avons décidé de mener une action inédite dans le monde syndical de l'Education Nationale qui inclut les parents, citoyens, enfants et enseignants. Il s'agira le samedi  28 janvier prochain de faire 4 barrages filtrants aux entrées de Montpellier avec tractage à la population et d'ensuite réunir les élus, parents, enseignants, collectifs de quartiers, associations de parents sur la place de la comédie avec des actions coups de poings et une marche funèbre vers le rectorat où nous déposerons des cercueils pour signaler la mort de l'Education nationale.

Pourquoi cette action ?

Nous sommes partis du constat que les actions menées par les syndicats majoritaires ont lassé les collègues et coûtent cher pour aucun retour.

Les grèves d'un jour sont inutiles.

Pourquoi le 28 janvier ?

Nous serons dans le compte à rebours pour les élections présidentielles et nous pensons que c'est le meilleur moment pour  mettre la pression sur le gouvernement en place et sur les candidats qui vont s'engager. Notre volonté sera de remettre l'Ecole et la jeunesse au cœur des débats. Ces sujets qui doivent transcender les partis et réunir tous les concitoyens du pays.

Pourquoi un samedi ?

- Car cela ne coûtera rien et que cela permettra aux personnels d'agir avec leurs enfants , parents, voisins , amis, retraités, citoyens etc..

- C'est un jour de soldes : il s'agira de dire que nous ne voulons pas solder l'Education de nos enfants!!!!

Il ne faut pas politiser l'Ecole. L'avenir de nos enfants doit rester une priorité.
Nous engageons cette action pour demander en priorité
l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires :

Réforme des rythmes scolaires qui renforce les inégalités d'une école à l'autre entre les communes qui peuvent se payer des TAP de qualité, voire pédagogiques, et ceux qui ont de la garderie à la place.

Réforme des rythmes scolaires qui augmente la fatigue des élèves et celle des enseignants avec une journée de plus.

Réforme des rythmes scolaires qui affaiblit le lien parents-enseignants. De nombreux parents n'ont de contact qu'avec les animateurs périscolaires et ne voient plus les enseignants au quotidien. Cela complique évidemment le suivi des élèves, surtout les plus fragiles, et compromet la qualité de leurs apprentissages.

Réforme des rythmes scolaires qui accroit encore la progression de l’illettrisme en générant une absence accrue des enfants le vendredi après midi et le mercredi matin, l'absentéisme étant la première cause de l'échec scolaire. Aujourd'hui, 20% des élèves de 6ème ne savent pas lire correctement.

Réforme des rythmes scolaires qui crée de la discrimination par l'argent car ici les TAP sont gratuites et là payantes, à un tarif plus ou moins élevé. Nous ne voulons pas d'une école libérale mais une école qui respecte les rythmes des enfants et surtout qui promeut une éducation de qualité pour tous. L'école publique, laïque et obligatoire doit également rester gratuite.

Enquête menée auprès de plus de 10 000 enseignants : êtes-vous pour le retour de la semaine à 4 jours ?
Nos enfants ne sont pas des marchandises et nos écoles ne sont pas des entreprises !

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png