Actualités départementales

Action inédite du 28 janvier 2017 à Montpellier
Contre la réforme des rythmes scolaires

28 janvier 2017

Le SNE34 était présent aux côtés de son partenaire du SNALC le samedi 28 janvier 2017 pour une action d'envergure contre les récentes réformes de l’Éducation Nationale et plus particulièrement pour lutter contre la réforme des rythmes scolaires.

Bravant la pluie, les militants du SNE34 ont bloqué partiellement un accès au centre de Montpellier (carrefour de l'hôtel Mercure - Antigone) pendant près de 2 heures avec distribution de tracts aux automobilistes, créant jusqu'à 5 km de ralentissements.

Les militants du SNE34 étaient ensuite présents lors de la grande manifestation l'après-midi sur la place de la Comédie. Plus de 200 personnes ont exprimé leur hostilité à la réforme des rythmes scolaires malgré les intempéries.

La journée s'est terminée par un cortège funèbre en direction du rectorat où les militants du SN34 et du SNALC ont disposé des cercueils signifiant l'enterrement des réformes qui détruisent notre École Républicaine.

Vous pouvez compter sur le SNE34 pour continuer à combattre la réforme des rythmes scolaires qui, en entraînant des élèves et des enseignants fatigués, la municipalisation de l'école et la fin de l'école gratuite, sape l’École publique au profit des écoles privées.

Le SNE34, enfin un syndicat qui agit pour vos intérêts, qui n'a pas peur de froisser nos gouvernants et qui n'est pas seulement dans la contestation stérile (voir nos propositions pour l'Ecole).

Vous partagez nos convictions ? Rejoignez-nous !

Nous avons engagé cette action pour demander en priorité
l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires :

Réforme des rythmes scolaires qui renforce les inégalités d'une école à l'autre entre les communes qui peuvent se payer des TAP de qualité, voire pédagogiques, et ceux qui ont de la garderie à la place.

Réforme des rythmes scolaires qui augmente la fatigue des élèves et celle des enseignants avec une journée de plus.

Réforme des rythmes scolaires qui affaiblit le lien parents-enseignants. De nombreux parents n'ont de contact qu'avec les animateurs périscolaires et ne voient plus les enseignants au quotidien. Cela complique évidemment le suivi des élèves, surtout les plus fragiles, et compromet la qualité de leurs apprentissages.

Réforme des rythmes scolaires qui accroit encore la progression de l’illettrisme en générant une absence accrue des enfants le vendredi après midi et le mercredi matin, l'absentéisme étant la première cause de l'échec scolaire. Aujourd'hui, 20% des élèves de 6ème ne savent pas lire correctement.

Réforme des rythmes scolaires qui crée de la discrimination par l'argent car ici les TAP sont gratuites et là payantes, à un tarif plus ou moins élevé. Nous ne voulons pas d'une école libérale mais une école qui respecte les rythmes des enfants et surtout qui promeut une éducation de qualité pour tous. L'école publique, laïque et obligatoire doit également rester gratuite.

Enquête menée auprès de plus de 10 000 enseignants : êtes-vous pour le retour de la semaine à 4 jours ?
Nos enfants ne sont pas des marchandises et nos écoles ne sont pas des entreprises !

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png