Actualités départementales

Pas d'EVS = Porte Close
La DSDEN34 refuse de prendre ses responsabilités

28 janvier 2018

Lors de la CAPD du 25 janvier, le SNE34 a posé la question suivante concernant l'ouverture des portes en dehors des horaires d'accueil (retards, prises en charge sur temps scolaire...) :

 

Suite à la raréfaction des contrats aidés et pour répondre aux différentes injonctions (vigipirate, prises en charge des élèves à besoins particuliers, gestion de classe, surveillance des élèves...), le SNE a conseillé aux écoles de modifier leur règlement intérieur en y insérant cet avenant :

 

« Accueil et surveillance des élèves

Dispositions générales : L'accueil des élèves est assuré dix minutes avant l'entrée en classe.

Le directeur et les enseignants sont en classe près des élèves de … à … et de … à … . Ils engagent leur responsabilité en quittant la classe pour ouvrir aux retardataires. En conséquence, les enseignants et le directeur n'assureront plus l'ouverture de l'école en dehors des heures mentionnées. Suite à un rendez-vous médical, l’élève sera accueilli(e) aux horaires d’entrée (définis au §…) et aux heures de récréations (de … à… le matin et de … à … l’après-midi). »

Validez-vous cet avenant ?

 

A l'instar de la DSDEN du 62 (en savoir plus...), nous vous demandons que le règlement type départemental soit mis à jour (après consultation du CDEN) de la façon suivante :

« Accueil et surveillance des élèves

Dispositions générales

En raison des mesures de sécurité dans le cadre du plan vigipirate, les horaires d'entrée doivent être strictement respectés. Le règlement d'une école peut prévoir que les élèves ne seront pas accueillis en dehors des horaires d'entrée ou de récréation. L'information des parents sur ces dispositions est assurée par l'école. »

 

Réponse de Monsieur l'IA-DASEN : Concernant la modification du règlement type départemental, la réponse est non. Concernant les écoles qui auraient déjà modifié leur règlement intérieur, celui-ci n'est pas valable. Monsieur l'IA-DASEN affirme qu'il n'est pas possible de laisser des élèves hors de l'école durant le temps scolaire.

 

Les élus du SNE34 interpellent Monsieur l'IA-DASEN au sujet de la sécurité. Les collègues doivent souvent laisser leur classe sans surveillance pour aller ouvrir aux familles retardataires. Cela perturbe également le déroulement de la classe.

 

Monsieur l'IA-DASEN reconnaît qu'il n'y a pas de réponse satisfaisante en l'état actuel des choses. Il invite les directeurs à noter systématiquement les retards, à engager un dialogue avec les familles concernées. Dans le cas où les situations perdureraient, un signalement à l'IEN pourrait s'avérer nécessaire.

Le SNE34 n'est pas satisfait de cette réponse. Contrairement à d'autres IA-DASEN, Monsieur l'IA-DASEN de l'Hérault ne prend pas ses responsabilités. Le SNE34 ne peut tolérer que les collègues se retrouvent une fois de plus seuls dans des situations d'insécurité. La seule réponse apportée consiste à ajouter encore et toujours du travail aux directeurs (rencontres avec les familles, constitutions de dossiers...).

 

Le SNE n'en restera pas là. Cette question sera posée directement au ministère.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute situation problématique.

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png