Actualités départementales

Positionnement sur les classes dédoublées
Le SNE34 vous propose une action

15 février 2018

Le SNE34 considère les postes en « dispositif dédoublé » comme des postes très spécifiques. Nous ne pensons pas qu'enseigner à 12 élèves de CP ou de CE1 est plus facile et moins fatiguant que d'enseigner dans des classes « classiques ». Nous pensons que cela est différent.

Le SNE n'est pas un syndicat idéologue mais un syndicat réaliste. Force est de constater que le fait de placer ces postes en PEP (poste à exigence particulière) créé un sentiment d'incertitude pour de nombreuses équipes pédagogiques concernées.

L’administration vous met aujourd’hui dans une situation très inconfortable de devoir vous positionner sur un dispositif sans disposer de tous les tenants et les aboutissants particulièrement en cas de fermeture de poste l’an prochain ou dans les années à venir et sans connaître les avis des commissions d'entretien.

Dans certaines écoles REP ou REP+ aucun problème apparent ne semble se poser, tant mieux. En revanche, dans plusieurs écoles REP et REP+ des questions demeurent sans réponse de l'administration. Tous les cas de figure n'ont pas été étudiés et plusieurs cas de figure restent encore à l'heure actuelle sans réponse claire de l'administration.

 

Pour le SNE34, il est anormal que notre administration vous demande de vous positionner rapidement et avant le mouvement sans avoir répondu à vos questions légitimes qui impacteront et conditionneront inévitablement la suite de votre carrière.

Le SNE34 se joint à une action syndicale commune

pour vous permettre de disposer du temps nécessaire à cette prise de décision.

Le SNE34 vous propose de faire part à l’administration de vos doutes et de la nécessité d’obtenir certaines réponses avant de vous positionner en utilisant le modèle de mail à télécharger ici à adresser à votre IEN le plus rapidement possible.

Merci d’envoyer une copie de votre courriel à l’IEN à l’adresse sne.section34 @gmail.com

Les IEN concernés ainsi que le DASEN ont été informés de la démarche (voir ici le courrier adressé au DASEN). Aucune surprise pour eux.

Quelles conséquences pour vous ? Aucune, l’administration ne peut forcer personne à se positionner et n’a absolument pas intérêt à se priver de collègues actuellement en poste, ayant peut-être obtenu un avis favorable et remettre ainsi en cause la stabilité des équipes.

Quelles conséquences pour l’administration ? L’impossibilité d’éditer rapidement le cahier des postes pour le Mouvement et l’obligation de vous apporter des réponses avant celui-ci.

Vous avez les cartes en main !

Cette action est bien évidemment une action individuelle mais qui n’aura que plus de poids si la majorité des enseignants d’une équipe décide de la mener.

 

Le SNE34 est à votre disposition pour répondre à vos questions par téléphone ou par mail :

contactez-nous en cliquant ici !

Si vous ne souhaitez plus être mis au pied du mur, aujourd’hui, vous pouvez dire stop ! Et exiger de votre employeur le strict minimum à savoir être informé(e) de façon claire et exhaustive et suffisamment tôt pour ne pas prendre votre décision dans l’urgence.

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png