Actualités départementales

21 juin 2018

Le SNUIPP joue avec le feu, les enseignants se brûlent les doigts

Nous vous l'avions dit hier : votre vie privée doit rester privée ! (à lire ici).

 

Monsieur l'Inspecteur d'Académie partage apparemment notre vision des choses et a informé aujourd'hui l'ensemble des organisations syndicales de l'Hérault élues en CAPD de la suppression du groupe de travail "TRS".

Mais que s'est-il passé ?

Lors du mouvement départemental, le SNUIPP34 s'est permis de diffuser à ses adhérents un document confidentiel contenant les noms, prénoms, dates de naissance, classe normale ou hors-classe, barèmes, affectations actuelles, résultats du mouvement et rang du voeu obtenu des 2150 enseignants de l'Hérault ayant participé au mouvement. Et ce malgré un rappel on ne peut plus clair quant à la confidentialité des documents.

Suite au groupe de travail TRS du 19 juin, le SNUIPP a cette fois diffusé le document de l'administration directement en accès libre sur son site internet. Ils ont même eu la malhonnêteté d'y apposer leur logo, quel manque de respect pour les enseignants et pour le travail des services du rectorat ! C'est une pratique courante pour le Snuipp qui avait déjà diffusé le document fait par l'administration concernant la carte scolaire en y apposant leur logo il y a quelques mois.

Quelles conséquences pour les enseignants ?

La communication des documents de travail et l'organisation du groupe de travail permettent au SNE34 :

- d'une part de faire modifier certaines affectations qui ne conviennent pas aux collègues, en amont ou pendant le groupe de travail : cela ne sera plus possible, seule l'administration aura un regard sur les affectations des TRS.

- d'autre part d'informer les collègues qui nous en ont fait la demande de leur affectation dès l'issue du groupe de travail : les collègues concernés devront désormais attendre de recevoir leur arrêté d'affectation par l'administration, en toute fin d'année scolaire voire pendant l'été.

Près de 50 collègues ont contacté le SNE34 au sujet de ce groupe de travail.  De nombreuses situations ont pu être débloquées grâce au travail sérieux et efficace du SNE34. Tout en préservant la vie privée de chacun !

Que va faire le SNE34 ?

Le SNE34 considère qu'il est normal que les documents de travail de l’administration soient confidentiels. C'est essentiel pour la bonne marche du travail paritaire. Le SNE34 est navré que le Snuipp n'ait pas pris acte des demandes répétées du DASEN. Leur comportement irresponsable rejaillit aujourd'hui sur l'ensemble des organisations syndicales et par conséquent sur l'ensemble des enseignants de l'Hérault.

Il n'est pas dans les habitudes du SNE34 de tirer à boulets rouges sur les autres organisations syndicales. Nous considérons que la diversité syndicale est une richesse pour notre profession. Mais cette fois, le Snuipp fait peser de réelles menaces sur notre rôle de représentants du personnel. Nous sommes d'ailleurs rejoint dans cette indignation par au moins une autre organisation syndicale.

 

Le SNE34 a immédiatement réagi en envoyant un courrier à M. le DASEN :

(cliquez sur l'image pour ouvrir le courrier en PDF)

NB : le Snuipp a enfin pris la peine, le jeudi 21 en fin de journée, d'anonymer le document de l'administration en remplaçant les noms des TRS par leurs initiales et en enlevant les noms des enseignants déchargés. Mais le mal est fait...

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png