Actualités départementales

4 septembre 2019

CTSD du 4 septembre 2019

Compte-rendu

8 ouvertures annoncées (à titre provisoire)

 

Vendargues primaire Cosso

Montferrier sur Lez élémentaire

Béziers Jean-Jaurès élémentaire

Montagnac élémentaire

Montpellier Pape Carpentier élémentaire Dispositif Dédoublé

Montpellier élémentaire Galilée

Béziers Marie Curie maternelle

Bessan maternelle

 

1 fermeture annoncée

Roquebrun (fermeture annoncée en février, puis annulée en juillet)

 
Bilan de ces ajustements de carte scolaire

8 ouvertures et 1 fermeture ont été annoncées, ce qui porte le solde de ce CTSD à +7 postes. Il en restait 6 disponibles, 1 poste supplémentaire sera pris sur le contingent de remplaçants Brigade, ce qui porte à 16 le nombre de remplaçants Brigade affectés sur des postes ouverts provisoirement cette année. Le taux de remplaçants disponible est porté à 10,4% des effectifs.

Avis du SNE34 : Si les effectifs de Roquebrun restent contenus, même après fermeture, le SNE déplore une fermeture après deux jours de rentrée, mettant en difficulté l’équipe enseignante et les élèves.

 

Vote :

Abstention : SNUIPP, SNE

Pour : SE-UNSA

Contre : SUD, FO

Amélioration future de la méthode pour les petites écoles

Le critère « taille de l’école » sera cette année davantage pris en compte, conformément à la demande du SNE34 lors du CTSD du 25 juin et du CDEN de juillet, qui avait conduit à une ouverture à l’école de Cruzy. En effet, les mêmes effectifs sont bien plus difficiles à gérer dans une petite école de 3 classes à multi-niveaux que dans une grande structure de 12 classes.

 

Situation des écoles de Marseillan

Le DASEN s’y rendra dans l’année pour évaluer les difficultés des 2 écoles ainsi que la pertinence de la répartition des postes.

 

Question du SNE34 au sujet de la sieste des Petites Sections

Question du SNE34 : Des IEN ont fait passer aux collègues des consignes. La demande d’aménagement du temps scolaire faite par les parents ne dure que 3 mois. La demande pourra-t-elle être reconduite ?

Réponse du DASEN : Des consignes ministérielles claires viennent d’arriver et le rectorat vient de mettre à disposition ce matin-même pour les écoles deux formulaires-types. L’aménagement est possible sur l’année, mais les parents peuvent demander quand ils le veulent de faire revenir leur enfant à l’école. Les demandes ne sont pas censées être refusées. Les familles doivent cependant être informées que, même si les demandes seront a priori acceptées, il faut tendre vers une scolarisation à la journée complète.

Le règlement-type départemental va être modifié pour s’adapter à cet accueil.

En cas de parents séparés, s’il n’y a pas connaissance de l’avis de l’autre parent, une signature suffit. Si on a connaissance du désaccord de l’autre parent, l’enfant est censé rester à l’école puisqu’elle est obligatoire. Le rectorat demande au ministère des précisions sur cette situation.

 

Avis du SNE : nous sommes satisfaits de voir que l’aménagement pourra se faire sur l’année. Nous resterons vigilants sur le fait que dans certaines écoles, les conditions d’accueil dans les dortoirs sont mauvaises et que les collègues sont dépendants d’une demande des parents. Nous encourageons les collègues à nous faire part de leurs difficultés.

 

Question du SNE34 au sujet des classes limitées à 24 en GS, CP et CE1

Question du SNE34 : En ce qui concerne la limitation des effectifs à 24 élèves en GS, CP et CE1, nous aimerions avoir des éléments sur la mise en œuvre future de cette mesure :

  • La carte scolaire (ouvertures/fermetures de postes) tiendra-t-elle compte des effectifs de ces niveaux pour éviter une surcharge des autres classes ? Si oui, de quelle manière ?

  • Les niveaux multiples du type MS-GS ou CE1-CE2 bénéficieront-ils de cet allègement d’effectif ?

 

Réponse du DASEN : L’application de cette mesure s’étalera jusqu'à 2022. La carte scolaire prendra en compte les effectifs de GS, CP et CE1. Le DASEN ne peut pas affirmer que par endroits cela ne surchargera pas les autres classes, même si ce n’est pas l’idée. En ce qui concerne les multi-niveaux, cela sera étudié au cas par cas.

 

Avis du SNE34 : La méthode selon laquelle les postes seront ouverts en tenant compte des effectifs de ces 3 niveaux ne semble pas encore décidée. Nous veillerons à ce que cette prise en compte soit réellement effective pour éviter absolument que les effectifs des autres classes n’explosent.

Patrick Ruiz

Elu CTSD-CDEN SNE34
 

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png