Actualités nationales

Annonces ministérielles : ça change quoi concrètement ?

5 juin 2016

Le SNE a décortiqué pour vous l’impact de ces propositions. Il faut retenir 2 évolutions notables :

 

La première concerne les salaires

Evolution  des carrières : augmentation en deux temps du point d’indice (2017 et 2019)

Accélération  des carrières : passage à la Hors classe pour tous, création d’un échelon supplémentaire, possibilité d’intégrer un 3e grade

Création d’une 3e classe : la classe exceptionnelle

 

La seconde concerne l’évaluation professionnelle

Cela semble être la fin de la notation sur 20 assortie d’une inspection infantilisante, assez aléatoire  et souvent mal vécue. La carrière serait dorénavant jalonnée de rendez-vous clefs à des moments prédéterminés, et qui seraient destinés à apporter formation, conseil et accompagnement, en valorisant le dialogue et en  explicitant les réformes, en s’appuyant sur le travail en équipe…
 

Ma fiche de paie
 

Prenons 4 cas de figure : un débutant, un PE au 8e échelon, un PE au 11e échelon, un PE au 7e échelon Hors Classe*

 

*en brut, tenant compte de l’augmentation prévue du point d’indice de l’ordre de 1,2% (valeur du point 4,68 € au 1/02/17)

Accélération des carrières : l’accélération des carrières apportera un bonus supplémentaire : en effet, tout le monde avancera au même rythme, et la durée dans l’échelon sera globalement plus courte qu’actuellement (toujours moins longue que celle du passage à l’ancienneté actuel)

Conversion des primes en points d’indice : en 2018, une partie des primes (ISAE) sera convertie en points d’indice (+9), ce qui est intéressant pour le calcul des retraites

Passage à la hors-classe : le rythme d’avancement étant le même pour tous, tout le monde pourra prétendre accéder à la hors-classe après 25 ou 26 ans de carrière.

Création d’un 3e grade : la classe exceptionnelle sera accessible après 30 ans de carrière (directeurs ou enseignants en REP au moins 8 années, conseillers pédagogiques à hauteur des 4/5e, autres PE pour 1/5e …). Mais attention, seuls 10% d’une cohorte y accéderont, on ne sait pas encore sur quels critères. On risque dans ce groupe de retrouver les écueils de la « hors classe » actuelle, c’est-à dire un accès très limité.


Très peu d’entre nous finiront donc à l’indice mirobolant de 972 (5000€ bruts) qui a été pris en exemple par les médias… Le SNE restera attentif aux propositions sur ce point. Pour le reste des mesures, il s’agit de la première augmentation notable de puis 1995 (quand il n’y avait pas de portable et presque avant internet, ça permet de mesurer le temps passé). Il était temps, mais le SNE se satisfait de voir que ses revendications ont été prises en compte.

 

Ma carrière


L’inspection telle qu’elle se pratique aujourd’hui semble avoir vécu. L’évaluation serait  modulée selon le moment de la carrière afin de correspondre aux besoins et/ ou aux attentes de chacun.

- Première période (au bout de 7 ans environ) : un objectif de consolidation professionnelle avec une périodicité rapprochée et une visée formative renforcée de l’évaluation en termes de conseils, d’accompagnement et de suivi.

- Deuxième période (au bout de 13 ans environ) : un objectif de suivi et d’orientation de la carrière avec une périodicité plus espacée de l’évaluation, des conseils sur l’évolution des fonctions, du parcours et des actions d’accompagnement adaptés (par ex. : compléments de formation, actualisation des connaissances professionnelles).

- Troisième période (au bout de 20 ans environ) : un objectif de valorisation de l’expérience avec une évaluation selon un rythme circonstancié (évolution de carrière, aménagement de fin de carrière…)
 

Cela reste à affiner, mais le principe est dans la lignée de ce que le SNE revendique depuis longtemps : les PE sont des professionnels qu’il faut considérer comme des cadres et non pas des exécutants. Ce changement nous semble aller dans le sens de la responsabilisation et de la professionnalisation.
 

Laurent Hoefman,
secrétaire général aux publications

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png