Qui peut défendre au mieux vos intérêts ?

Le Syndicat National des Ecoles est...

  • indépendant financièrement? OUI

  • apolitique? OUI

  • force de propositions? OUI

  • concret et sans idéologie figée? OUI

  • proche du terrain? OUI ( les délégués du SNE continuent tous à exercer dans les écoles)

  • Centré sur la défense de notre Ecole Républicaine et Laïque et sur la protection des enseignants? OUI

 

Une seule bonne réponse :
adhérer au SNE !

Adhésion découverte « Professeur des Ecoles Stagiaires »
60€ par an
Garantie Professionnelle GMF INCLUSE
L'adhésion ne vous coûte rien !

Nos revendications

Revaloriser les salaires des enseignants de 20  % afin de nous aligner sur la moyenne européenne.

 

Rétablir une saine autorité du conseil des maîtres. Donner clairement la priorité aux apprentissages fondamentaux

 

Restaurer l'autorité des maîtres et l'obligation de respect dû aux enseignants par tous les usagers de l'école.

 

Reconnaître la spécificité de la direction d'école.

 

Obtenir la mise en place d'une réelle médecine du travail et aménager les fins de carrière après 55 ans.

 

Créer un comité d'entreprise.

Faire de la semaine à 4 jours le cadre national, avec possibilité de dérogation en accord avec le conseil d'école. Le SNE est le SEUL syndicat à avoir toujours combattu cette réforme.
 

La garantie professionnelle

Au SNE, la protection des enseignants est notre priorité. C'est pourquoi nous sommes le seul syndicat à inclure la garantie professionnelle dans le coût de notre adhésion, grâce à notre partenariat avec la GMF.

Vous économiserez donc le coût de la souscription à l'Autonome de Solidarité ou à une autre assurance professionnelle !

Le retour à la semaine à 4 jours

Notre position : la semaine à 4 jours en cadrage national avec possibilité de dérogations pour une semaine à 4,5 jours lorsque cela fonctionne localement, en accord avec le conseil d'école.

Notre action : Seul syndicat à s'être opposé dès la première heure à la réforme autoritaire des rythmes scolaires, le SNE a oeuvré sans cesse à son abrogation. Le SNE avait prédit les effets catastrophiques observés depuis sur la fatigue des élèves et des enseignants (sans parler du surcoût financier d'une 5ème journée travaillée). Il avait dénoncé la municipalisation de l'école qui renforce les inégalités sociales et met fin au principe de gratuité de l'école publique.

Souvent critiqué, isolé face à la pensée pédagogue généralement admise qui ne permettait pas le débat de fond, le SNE sort renforcé de son combat face à une idéologie proche de l’aveuglement avec la parution du décret de l'été 2017.

Pour en savoir plus sur nos actions, consultez nos actualités départementales et actualités nationales.

Le SNE  vous informe et fait entendre votre voix

Le SNE34 siège en CAPD (promotions, mutations, formation,...)
Le SNE34 siège en CTSD (carte scolaire,…)
Le SNE34 siège en CDEN (rythmes scolaires,…)
Le SNE-FGAF siège en CTM (Conseil Technique Ministériel)
Le SNE-FGAF siège en CSE (Conseil Supérieur de l'Éducation)

© 2020 Syndicat National des Ecoles Section Occitanie (11, 30, 34, 48, 66)  - Directeur de la publication : Matthieu Verdier, secrétaire académique

 

Contact SNE Occitanie : Matthieu Verdier 06 64 92 73 97 - Pour contacter les délégués du SNE Occitanie : cliquez ici

6 lotissement l'Hortdejan 34480 PUISSALICON                                           sne.occitanie@gmail.com

facebook.png